Sécurité sur les sites d’orpaillage légaux.

Retrouvez la question adressée par Gabriel Serville au ministre de l’intérieur:

Question: Gabriel Serville alerte le ministre de l’intérieur sur les attaques à répétition dont sont victimes les orpailleurs exerçant légalement sur le territoire Guyanais.

En effet, du fait de l’isolement des sites d’orpaillages en forêt et de leur vulnérabilité, les exploitants légaux sont devenus la cible privilégiée de bandes de malfaiteurs armés, probablement en lien avec les réseaux d’orpailleurs clandestins, dont on estime à 15 000 leur nombre présent sur tout le territoire. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui livrer un état des lieux de la situation ainsi qu’un bilan des opérations de lutte contre l’orpaillage clandestin sur le territoire guyanais.

Réponse: en attente.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*